L’augmentation de la qualité et de la quantité du café est un devoir pour le Pays

C’était à Ngozi où s’est déroulée la compétition de déguster les 251 lots du café présentés par différentes associations et Sogestals afin de déterminer les meilleurs qui peuvent être présentés sur le marché international. Sous la supervision du juge en chef, le jury national conjointement avec le jury international ont qualifié de meilleurs 23lots de café. Les 5 premiers dont 2 qui ont obtenu une note de 90,45% et 90,04%, dit  présidentiel, sont tous de la société GREENCO.

Au cours de cette compétition, deux burundais grâce à leur technicité ont été honoré d’être parmi les membres du jury international de dégustation. Différents certificats ont été aussi décernés aux membres du jury tant national qu’international ainsi qu’aux observateurs internationaux.

Tous les intervenants ont apprécié  la qualité du café burundais et ont ensuite remercié les cultivateurs  de leur effort conjugué pour que le café du Burundi garde sa qualité sur le marché international.

Ils ont aussi demandé aux acheteurs internationaux de revoir à la hausse le prix du café pour satisfaire les agriculteurs. Dans son allocution, Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Déo- Guide RUREMA a félicité les deux burundais qui venaient d’être placés aux membres du jury international.

Il a  remercié la Banque Mondiale pour sa contribution considérable dans le secteur café via le projet PASCC.

Il a rappelé  également l’importance du secteur café à la fois pour les agriculteurs en général et  le pays en particulier.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Déo Guide RUREMA a précisé que le Gouvernement du Burundi se réjouit de l’effort fourni par les partenaires œuvrant dans le secteur café et leur a prodigué des conseils pour que la production et la qualité du café Burundais soient augmentées d’avantage. Aux caféiculteurs, Monsieur le Ministre leur a promis que le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour les soutenir en les donnant du matériel, du fumier et de nouveaux plants caféiers pour pouvoir augmenter la production.

Aux intervenants dans le secteur café, Monsieur le Ministre leur a demandé de travailler en étroite collaboration avec les techniciens agronomes ainsi que l’administration jusqu’au niveau collinaire pour un bon encadrement.

Vous saurez que 14 pays avaient répondu à cette compétition.

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact