La moyenne de la production pour la saison culturale 2017A est estimée à 60%

La saison culturale 2017A a été caractérisée par des perturbations climatiques à savoir la sécheresse prolongée, la grêle combinée à des vents violents, les pluies diluviennes, les maladies et ravageurs, etc ce qui a fait qu’il y est une diminution remarquable de la production agricole. A indiqué Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage Dr Déo-Guide RUREMA lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 08 février 2017. Il a ajouté que les provinces Muyinga, Kirundo, Bubanza et Bujumbura sont les plus touchées car la production est estimée inférieur à 50%. Pour Karusi, Kayanza, Cibitoke, Gitega et Ruyigi, la production varie de 50 à 60%. A Cankuzo, Rumonge et Muramvya, elle varie de 60 à 70% et enfin la production est supérieur à 70% dans les provinces Rutana, Ngozi, Makamba et Mwaro.

Concernant les préparatifs pour la saison culturale 2017B, Monsieur le Ministre a indiqué que les engrais chimiques sont déjà disponibles dans les Directions provinciales de l’Agriculture et de l’Elevage et a lancé un appel aux agriculteurs qui n’ont pas encore payé le solde de se rendre au bureau de la Poste ou du FENACOBU pour payer afin de récupérer les engrais. Pour les semences et les produits phytosanitaires, les agriculteurs sont appelés à les acheter auprès des multiplicateurs agréés de leur localité.

Pour faire face aux changements climatiques au cours de cette prochaine saison, Monsieur le Ministre a demandé aux agriculteurs de continuer à mettre en œuvre le programme national de lutte antiérosive par la plantation des arbres agroforestiers et forestiers ; le traçage des courbes de niveau et leurs végétalisations. Les agriculteurs sont appelés à pratiquer les cultures résistantes aux déficits hydriques dont la patate douce, colocase, les ignames, le manioc, cultiver dans les marais et pratiquer la petite irrigation, pratiquer les cultures à cycle court comme les légumes dont les semences sont disponibles pour ceux qui en ont besoin et pratiquer les kitchen gardens.

Pour les provinces où la production n’est pas bonne, Monsieur le Ministre a promis qu’on va disponibiliser les semences mais a conseillé aux futurs bénéficiaires de ne pas les consommer malgré la situation difficile qu’ils traversent.

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact