AUDIENCE ACCORDEE PAR LE MINISTRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE A UNE DELEGATION DE LA FAO

En date du 19 juillet 2016, le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Monsieur Déo-Guide RUREMA, a rencontré une délégation de la FAO conduite par Monsieur OUMAR DIALL, fonctionnaire chargé d’élevage au niveau sous-régional FAO, Afrique de l’Est.

L’équipe rencontrée par le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage

L’objet de la rencontre était d’échanger sur deux projets de coopération technique (TCP) financés par la FAO et mis en œuvre par le Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage. Il s'agit d'un Projet TCP/BDI/3501 en matière de la mise en place d'un système d'information et d'alerte précoce et renforcement des capacités de résilience de la population et d'un projet TCP en matière agricole et d’élevage (le poulailler et les Kitchen Garden).

Monsieur Diall a parlé brièvement de ces deux projets commençant par le projet sur la résilience climatique qui comprend deux composantes à savoir l’alerte précoce et la caisse de résilience. Concernant la résilience, Monsieur Diall a indiqué que le projet a été bien exécuté et que le système est bien fonctionnel. La caisse de résilience constitue une composante de préparation et de réponse aux problèmes et vient pour diversifier les sources de revenus des ménages, a-t-il ajouté. L’exemple donné est celui de quatre moulins achetés dans ce cadre et mis à la disposition des ménages regroupés en association. Selon Monsieur Diall, il reste à voir les mécanismes pour la pérennisation des acquis.

S’agissant du projet de poulailler et de Kitchen Garden, il a signalé que ce projet vise l’amélioration de la nutrition et des revenus des ménages. Ce projet comprend lui aussi deux composantes dont la composante poulailler et la composante potager. Ainsi 9000 poules dont 2500 déjà distribuées et 2500 potagers ont été envisagées dans le cadre de la lutte contre la malnutrition.

Monsieur Diall a également annoncé au Ministre qu’il va organiser une descente sur terrain pour se rendre contre compte de l’état des lieux des réalisations dans le cadre de ces projets, afin d’arrêter ensemble, avec le Ministère, les recommandations en vue de la pérennisation des acquis.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, a rassuré la délégation qu’il partage les mêmes préoccupations que la FAO, précisant que le souci majeur est les moyens financiers et humains pour faire face aux défis. Il a alors demandé qu’il y ait une bonne collaboration et l’implication de toutes les parties prenantes en vue d’une complémentarité dans l’action.

Conscient du phénomène lié aux changements climatiques, il a réitéré l’adage selon lequel "il vaut mieux prévenir que guérir", indiquant ainsi qu’il faut renforcer le système d’alerte précoce et dans les prévisions, tenir compte de la gestion de l’eau provenant des inondations. Il faudra donc élaborer un plan de contingence qui permettra de mieux faire face aux défis.

Avant la clôture de la séance, le Ministre a demandé à la délégation de lui partager les résultats de la visite afin de voir ensembles les voies de pérennisation des acquis de ces projets.

Organic Food 

"Promouvoir l'intensification agricole basée sur la régionalisation des cultures pour une sécurité durable et la lutte contre la malnutrition."

Contact

  info(@) minagrie.gov.bi
  (00257) 22 22 20 87
  (00257) 22 22 20 87
  Adresse: Avenue Mwambutsa,N°, Ngagara;Quartier 4

Rester en contact